Les Cyclades : les plages de Santorini (jour 5)

Lundi 27 Mai 2019

___________________________________________

Réveil à 8h, on prend comme la veille le petit déjeuner à l’hotel.

On décolle à 9h15 direction le petit village de Pyrgos qui est le point le plus haut de Santorini. C’est à 10 minutes en voiture de Kamari, où se trouve notre hôtel.

Sur la route on s’arrête faire des photos d’une église et d’une chapelle qu’on avait repérées les jours précédents.

On se gare et on part à pieds parcourir les petites ruelles du village. Je m’attendais à un village semblable à Lefkès qu’on avait visiter à Paros mais ça n’a rien à voir. C’est beaucoup plus touristiques, et même si il n’y a pas trop de monde il y a beaucoup de boutiques de souvenirs et finalement peu d’habitations, c’est bien moins authentique ce qui me déçoit un peu. C’est quand même un très joli village avec notamment de très jolies chapelles, mais surtout une vue magnifique sur toute l’île.

On y reste presque 1h30. Avant de quitter le village on s’arrête dans une boulangerie pour s’acheter de quoi pique niquer le midi.

On reprend ensuite la voiture pour aller passer le reste de la journée sur l’extrémité sud ouest de l’île. On prend la direction de Red Beach qui se trouve à 20 minutes.

On y arrive un peu après 11h. On se gare facilement. Il y a 7 minutes de marche jusqu’à la plage. Le parcours n’est pas difficile mais il vaut mieux être bien chaussé parce qu’il y a beaucoup de cailloux.

 

 

 

C’est fou comme les paysages changent chaque minute. En s’approchant de la plage on commence à voir la fameuse rouge. Il y a un joli point de vue sur la plage, où un monsieur joue des musiques grecques à la cithare. On descend sur la plage et on s’installe contre la falaise où il y a un peu d’ombres pour poser nos affaires. Il fait encore une fois très chaud. C’est une plage où il y a du sable qui est en fait constitué de tous petits cailloux rouges et noirs. On se baigne et on passe un moment sur le sable avant de pique niquer.

Toutes les 30 minutes il y a un bateau qui fait la navette vers White Beach et Black Beach qui ne sont accessibles qu’en bateau. Vers 14h on décide de prendre le bateau pour aller voir ses autres plages. Ça coute 5 euros par personne (aller/retour).

La ballade en bateau est super sympa, elle offre une très belle vue sur les falaises aux couleurs changeantes. Le monsieur du bateau est très gentil il nous explique pleins de choses et nous approche des falaises pour qu’on puisse faire des photos. Il nous emmène même dans l’entrée d’une grotte. On s’approche de White Beach qui est déserte. Il nous conseille de plutôt aller sur Black Beach car elle est beaucoup plus agréable pour y rester. On contourne une nouvelle fois une falaise où le monsieur nous indique qu’il y a une grotte qui passe en dessous que l’on peut traverser depuis Black Beach.

 

 

On arrive à Black Beach. On décide d’aller voir cette fameuse grotte, ce qui est surprenant car ma mère à la trouille des bébêtes aquatiques et ne nage pas de longues distances et moi je suis claustrophobe …

 

 

On se lance à l’aventure à l’aide d’une frite gonflable et de lunettes de piscine ^^ La grotte débute à une quinzaine de mètres du bord et elle fait environ 20-25m . On a pas pieds lorsqu’on débute mais très vite il y a de moins en moins d’eau dans la grotte avec seulement 1m d’eau par endroit. On a faillit faire demi tour en grandes courageuses mais on a aperçu la lumière du jour qui nous annonçait la sortie ! On était très fières de nous en sortant ^^ mais il fallait encore refaire le tour de la falaise et retourner à la plage à la nage !

On se pose ensuite un peu sur le sable avant de refaire un plouf car on a chaud ! A 16h30 on reprend le bateau pour nous ramener à proximité du parking. On a tout de même un bon kilomètre de marche après ça, on arrive à la voiture vers 17h30.

On décide de retourner à Oia qui se situe à l’extrémité opposée de l’île pour enfin y voir le coucher de soleil. Il y a 30 minutes de route. en arrivant à Oia on cherche une place de parking mais c’est déjà compliqué ! On décide donc d’aller sur un parking payant pour être sur d’avoir une place et surtout que la voiture soit en sécurité parce que les gens sont garés n’importe où et n’importe comment et je me vois mal laisser la voiture de location dans ces conditions. Le parking coute 5 euros pour 5 heures. On est tout prêt de la place des bus.

On s’approche de la caldeira par des ruelles qu’on ne connaissait pas encore. On décide d’aller s’installer au chateau qui est un superbe point de vue pour le coucher de soleil. On s’y installe vers 18h30 il n’y a pas encore trop de monde. Le soleil se couche vers 20h20 et la luminosité commence à être très belle vers 19h30 donc on a pas mal d’attente.

Malheureusement ce soir là il y avait des bandes nuageuses au dessus de l’eau on a donc pas eu le spectacle attendu. Il y avait énormément de monde au moment du coucher de soleil c’était impressionnant à voir et on était contentes d’être arrivées tôt.

Vers 20h30 on cherche un resto pour manger avant de repartir à l’hôtel. On s’arrête à la taverne Blue Sky qui est à proximité de la place des bus et donc de notre parking. On commande une salade et un plat de pâtes qu’on partage et des boissons. Le personnel était très sympathique et les plats très bons. On en a eu pour 29 euros.

On quitte Oia vers 21h45 direction Kamari où on arrive à 22h15. Une bonne douche avant d’aller au dodo vers 23h30 après cette journée bien chargée !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :